A propos de moi

A propos de moi

Je m’appelle Marie-Claude, je suis retraitée depuis quelques années et je souhaitais vous partager ma passion pour la lecture. J’ai un style en particulier qui me transporte, c’est le roman policier. Ce style de roman est souvent moqué ou porté à la dérision, car il n’est pas toujours considéré comme de la grande littérature. Pourtant, il existe quelques très bons romans à énigme que je vous conseille.

Pourquoi j’aime les romans policiers

Si les romans policiers sont souvent perçus comme légers par les critiques, c’est à cause de leur style d’écriture qui peut être décrit comme neutre. En réalité, les auteurs mettent plus d’attention sur l’histoire que sur le style, qui doit être plutôt agréable à lire et doit permettre de maintenir toute l’attention sur l’intrigue. J’aime ces livres qui se lisent d’une traite, que l’on ne veut pas ou que l’on ne peut pas reposer un seul instant. Les page turners scandinaves sont excellents dans le genre !

La lecture est avant tout un passe-temps, mais c’est devenu une passion. Je fais partie d’un club de lecture où nous lisons d’autres romans, bien entendu. Mais il n’est pas rare que nous partagions notre avis sur l’un ou l’autre roman policier qui s’est attiré les faveurs de la presse. Certaines histoires m’ont carrément poussée à voyager. Je suis partie en Suède l’année dernière, voulant retrouver l’ambiance glaciale des derniers romans que j’avais lus. De plus en plus de livres policiers situent leur intrigue dans des contrées reculées scandinaves, dont je connaissais peu de choses avant de les lire. Ce genre a remplacé le bon vieux thriller giallo, que j’apprécie tout de même encore de découvrir. Un autre univers qui m’a permis de voyager, est celui du commissaire Guido Brunetti, dont les enquêtes sont racontées dans les livres de l’Américaine Donna Leon. Ces enquêtes policières ont toujours lieu à Venise et dans les îles environnantes. Il y a 5 ans, je suis partie avec mon mari découvrir la région, afin d’identifier les lieux décrits dans les livres.

J’adore partager ma passion

L’autre grand plaisir de la lecture est le partage. Cela peut paraître paradoxal, car la lecture se fait seul. Le partage doit se faire après avoir lu et après avoir éventuellement prêté son livre à un ami. Mais cela peut parfois engendrer des conversations passionnantes. Je retrouve ce plaisir notamment grâce à mon groupe de lecture, mais aussi avec mes petits-enfants. Ils ont de 12 à 17 ans et certains sont déjà devenus des vrais mordus de lecture… un peu grâce à moi, il faut l’avouer. J’essaie de partager ma passion en leur prêtant les livres qui m’ont le plus plu. Ensuite, on échange nos avis sur les personnages qui nous ont transportés dans un autre univers. C’est toujours très agréable de voir que tout le monde à des points de vue différents sur une histoire pourtant identique.

De la lecture à l’écriture

Bien évidemment, c’est un hobby qui prend du temps mais il m’ouvre l’esprit sur tellement de choses. Comme je l’ai expliqué, la lecture m’a donné envie de voyager. Mais aussi, plusieurs livres m’ont donné envie de m’intéresser au cinéma. J’adore particulièrement me rendre au cinéma pour voir un film basé sur un livre que j’ai pu lire. Plus récemment, je me suis lancée un pari un peu fou. Avec toutes les belles histoires que j’ai lues, tous les meurtres les plus tirés par les cheveux que j’ai pu résoudre et toutes les intrigues farfelues que j’ai découvertes, j’ai moi aussi l’envie d’écrire un roman. J’ai commencé il y a quelques semaines à coucher sur le papier des notes et un schéma d’écriture. Les premières pages ont déjà été écrites pour donner le ton. Le plus dur reste à faire, mais j’ai tout le temps devant moi pour écrire quelque chose qui me ressemble. J’imagine déjà le plaisir qu’auront mes petits-enfants de garder un beau souvenir de leur grand-mère dont ils seront fiers.